Christine Soins

Épilation définitive - Institut Christine Soins.

Épilation définitive à la lumière pulsée

Épilation définitive

Il s'agit d'une lumière intense et discontinue, ou "lumière pulsée", émise sous forme de flashs par un équipement de très haute technologie. Cette technique est non invasive et permet, dans d'excellentes conditions de confort et de sécurité, d'éliminer durablement les poils indésirables.

Le flash d'épilation n'est qu'une émission intense de lumière rouge ou infrarouge proche de celle émise par le grill d'un four de cuisine. Il n'y a pas de radiations qui pourraient entraîner un risque cutané.

Épilation définitive

L'appareil DERMEO que nous utilisons dégage jusqu'à 35 joules / cm3

La lumière pulsée est absorbée par la mélanine (pigment coloré) contenue dans les poils en phase de croissance (phase anagène), pour être acheminée jusqu'à la racine du poil. Cette lumière se transforme en chaleur, et c'est l'effet thermique qui détruit le poil et sa racine. Cette destruction du follicule pileux se fait sans douleur et sans effet secondaire (la lumière pulsée ne contient pas d'UV). Cette technique est celle de la photo dépilation.

L'épilation par la lumière pulsée peut être pratiquée sur pratiquement toutes les peaux saines, claires ou foncées, pour les femmes comme pour les hommes. Toutes les parties du corps peuvent être traitées, sans restriction. Néanmoins, il est préférable d'éviter d'exposer au soleil les zones traitées, avant et après chaque séance.

L'absence de mélanine dans le poil compromet le transfert de chaleur, ce qui explique l'absence de résultats sur les poils blancs et la nécessité d'un nombre de séances plus élevées pour les poils blonds et roux ces derniers concentrant une faible quantité de mélanine.

Y'a-t-il des restrictions d'utilisation ?

Il faut effectivement respecter certaines conditions :

  • la peau doit être saine, c'est dire ne pas présenter de lésions ou de maladies cutanées.
  • ne pas être sous traitement (antibiotiques, roaccutane, vitamine A et K, favorisant la pousse des cheveux, etc...)
  • contre indiqué pendant la grossesse
  • ne pas utiliser d'auto bronzant (gélules, crèmes, tanning, etc...), ne pas être fortement bronzé ou allergique au soleil, etc...
  • ne pas fragiliser sa peau (gommage, etc)

Et pour obtenir les meilleurs résultats, ne pas s'être épilé à la cire avant une séance, car il est indispensable que le poil soit encore présent pour acheminer la lumière et la chaleur jusqu'au bulbe.

Plus de 80% de non-repousse a été constaté par les personnes traitées par la machine Dermeo. Des études cliniques conduites sur plusieurs années et dans plusieurs pays confirment un niveau d'efficacité élevé de la technologie de la lumière pulsée.

Dès que l'on touche au corps humain, on ne peut pas parler de science exacte ou de calcul mathématique. Trop de critères physiologiques entrent en jeu.

Notre expérience nous montre que 8 à 12 séances sont nécessaires pour l'obtention d'un résultat définitif.

Les 3 ou 4 premières séances seront espacées de quatre semaines. Cette phase '' d'attaque '' permet l'obtention d'un résultat significatif.

Si déjà une partie de votre pilosité a disparu définitivement d'autres poils n'auront subi qu'un retard de repousse. Il sera donc opportun que suffisamment de « matière » soit présente. À ce stade les 3 ou 4 séances suivantes seront espacées de 8 à 12 semaines.

Au fur et à mesure votre pilosité se raréfiera, les 2 ou 3 dernières séances se feront à votre demande en général toutes les 12 à 16 semaines…

Les résultats sont plus longs à obtenir dans les cas suivants :

  • pour les hommes que pour les femmes.
  • en cas de trouble hormonal (qui nécessitera un avis médecin).
  • poils très clairs et fins.
  • les peaux mates ou foncées.
  • Plus de séances seront alors à prévoir.

De même, l'épilation par lampe flash est bien moins chère que des techniques permanentes comme le laser ou encore d'autres solutions hautement douloureuses et très chères, car longues dans le temps comme l'épilation dite à "l'aiguille".

Quelles zones peut-on épiler ?

  • Visage : lèvres, menton, oreilles, cou, barbe
  • Corps : dos, buste, maillot, aisselles, ventre, seins, jambes, cuisses, épaules

Le flash d'épilation n'est qu'une émission intense de lumière rouge ou infrarouge proche de celle émise par le grill d'un four de cuisine. Il n'y a pas de radiations qui pourraient entraîner un risque cutané.

La longueur d'onde utilisée pour l'épilation est à l'opposé des rayons énergétiques tels les ultraviolets ou rayons X : il n'existe donc aucun risque mutagène ou cancérigène.

Les effets secondaires dans un traitement bien conduit sont possibles, mais restent passagers, comme un léger rougissement de la peau ou un œdème local qui disparaîtront en quelques heures. Il est essentiel de ne pas décolorer les poils, ni de les épiler à la pince ou à la cire pendant la durée du traitement. En cas d'herpès péribuccal (feu sauvage) ou de bronzage récent, la séance de traitement doit être reportée. La plupart des gens peuvent être traités. Il ne faut pas hésiter de discuter des résultats souhaités et des améliorations attendues.

La lumière pulsée convient-elle à toutes les peaux ?

Oui à l'exception des peaux noires trop chargées de mélanine.

Le traitement atteint son efficacité maximale quand la peau est pâle et la pilosité foncée.

Dès que l'on touche au corps humain, on ne peut pas parler de science exacte ou de calcul mathématique. Trop de critères physiologiques entrent en jeu.

Notre expérience nous montre que 8 à 12 séances sont nécessaires pour l'obtention d'un résultat définitif.

Les 3 ou 4 premières séances seront espacées de quatre semaines. Cette phase '' d'attaque '' permet l'obtention d'un résultat significatif.

Si déjà une partie de votre pilosité a disparu définitivement d'autres poils n'auront subi qu'un retard de repousse.

Il sera donc opportun que suffisamment de « matière » soit présente. À ce stade les 3 ou 4 séances suivantes seront espacées de 8 à 12 semaines.

Au fur et à mesure votre pilosité se raréfiera, les 2 ou 3 dernières séances se feront à votre demande en général toutes les 12 à 16 semaines…

Règles à respecter durant le traitement !

Durant le traitement il est conseillé au patient de ne pas s'épiler, si nécessaire utiliser une crème dépilatoire comme « Veet », afin de respecter les phases de vie de la pilosité.

Il est également conseillé de ne pas l'exposer aux UV naturels ou artificiels et ce 10 jours avant et après la séance afin d'éviter des taches pigmentaires.

La veille du traitement, le patient rasera les zones à traiter afin d'éviter une double irritation le jour de la séance (rasage + flash).

  • les peaux noires
  • la prise de médicament photos sensibilisants
  • le traitement de certaines maladies par UV
  • le traitement par chimio et radiothérapie
  • les patients ayant subi un peeling à l'acide glycolique (trois mois d'attente) ou au phénol (1 an d'attente) au niveau du visage
  • nous conseillons aux patients ayant une peau très sensible au soleil ou présentant de nombreux grains de beauté » de demander conseil à leur médecin.

Les résultats sont plus longs à obtenir dans les cas suivants :

  • pour les hommes que pour les femmes.
  • en cas de trouble hormonal (qui nécessitera un avis médecin).
  • poils très clairs et fins.
  • les peaux mates ou foncées.
  • Plus de séances seront alors à prévoir.

Non. La sensation est variable selon les sujets : souvent un picotement tout à fait supportable est ressenti, parfois la sensation est comme celle d'un élastique qu'on ferait claquer sur la peau. Certaines personnes habituées à s'épiler ressentent une sensation comparable à l'épilation à la cire, quoique moins douloureuse. Le facteur essentiel pour contrôler toute sensation désagréable est le refroidissement efficace de la peau.

Épilation définitive